HackAgainstHunger 2018 à Kigali au Rwanda Afririce Agrobusiness remporte le troisième prix

0
164
Coupe du monde

La compétition de Pitch organisée par la FAO et la chambre TIC du Rwanda a connu son épilogue le 21 août dernier à la salle de conférence de Kigali. Trois pays sont montés sur la plus haute marche du podium dont Afririce Agrobusiness qui représentait le Bénin.

Selon les estimations, l’Afrique compterait 1,2 milliard d’habitants, dont plus de 60 pour cent ont moins de 25 ans. Cependant, la création d’emplois est actuellement très limitée dans les zones rurales où habite la majorité de la population et il existe une incertitude croissante quant à la capacité du continent à exploiter cette ressource. Des dizaines de millions d’emplois devront être créés chaque année dans les régions rurales de l’Afrique pour tirer parti des dividendes de cette jeune population. Ainsi, vu que l’agriculture est un moteur essentiel du développement économique et un secteur offrant de grandes possibilités pour les jeunes en Afrique, exploiter les opportunités offertes par l’entreprenariat et les innovations de l’agro-industrie, y compris les innovations dans le domaine des TIC, tout au long des chaînes de valeur, devrait contribuer à améliorer l’image du secteur, augmenter la productivité et les bénéfices produits par les investissements et offrir de nouvelles possibilités d’emplois et par là-même attirer davantage de jeunes. C’est ce qui a motivé la FAO et la Chambre TIC du Rwanda à organiser un forum des jeunes sur l’employabilité dans l’agriculture. Ce forum qui s’est tenu à Kigali du 20 au 21 août 2018 a mobilisé des startups, des décideurs, des investisseurs, des Experts et les politiques. En effet, trois principaux évènements ont été organisés en marge de la conférence. On peut noter :

Les Consultations virtuelles

Avant et pendant la conférence, afin de faire participer le plus de jeunes possible, une consultation virtuelle a été mise en place par le biais d’une plate-forme de jeunes dans l’agriculture. La consultation virtuelle a permis d’obtenir des idées et les points de vue des jeunes concernant les domaines thématiques et de les faire participer aux sessions interactives. Des vidéos ont été également diffusées; des entretiens réalisés après la conférence ainsi que d’autres types de médias qui ont été pris en compte.

 

Exposition sur les produits et les services innovants

Une exposition a été organisée sur les produits et les services innovants pour l’agriculture et le développement rural, proposés par des jeunes et des organisations dirigées par des jeunes de toute l’Afrique. Il y a été prévu également un espace visant à établir des contacts et à favoriser le réseautage entre les jeunes et les investisseurs potentiels.

Ateliers de formation

En marge de ce forum, il a été organisé plusieurs ateliers de formation afin d’encourager les jeunes à innover, à améliorer les innovations et à adopter des approches axées sur les résultats. Trois équipes complémentaires axées sur l’innovation – HackAgainstHunger, AgriBootCamp, AgriPitch – ont été constituées avant la conférence en vue d’attirer de jeunes innovateurs. Les ateliers visaient à exploiter les nouvelles technologies, à guider les jeunes entrepreneurs, à explorer et accélérer la mise en œuvre d’idées novatrices, à réunir des fonds de démarrage pour les startups et à favoriser des discussions entre les jeunes innovateurs, les experts du marché et les investisseurs potentiels. Pour la compétition HackAgainstHunger qui était la grande attraction, trois startups sont montés sur la plus haute marche du podium. Le premier prix est revenu à AgriPrédict de la Zambie, le Rwanda a occupé la 2e place et Afririce Agrobusiness du Bénin est venu en 3e position. Les trois équipes présenteront leurs idées en Novembre en Italie.

AppRice, l’innovation d’Afririce, 3e prix du Concours

Pour pallier aux problèmes de déficit d’informations dans la riziculture en Afrique, Afririce Agrobusiness a proposé AppRice Center, un centre numérique de suivi, d’évaluation et d’appui conseil de la chaine de production des acteurs de la filière riz. Une des composantes très importante de ce centre numérique est l’application mobile nommé AppRice.

Description de AppRice

Type : Application mobile (iOS & Android OS)

Description 

AppRice fournit des informations précises sur l’estimation des rendements du riz en fonction de la capacité des machines, évalue  les quantités de paddy en lien avec la vitesse de la batteuse-vanneuse et réalise le suivi des nombres d’heures de travail ainsi que les pièces qui ont l’habitude de s’user.

Cette application permet également une géolocalisation des machines de production à proximité du producteur, ceci pour permettre un gain de temps, d’énergie et une économie des dépenses. L’objectif de cette application est de réunir tout en un, les informations nécessaires à l’optimisation des productions agricoles tenant compte des paramètres clé dudit domaine, informations envoyées via des alertes par les cinq canaux les plus utilisés en marketing direct : les services SMS, USSD, Voice SMS (messagerie vocale), l’email et notifications via AppRice. Le producteur, alphabète ou non, disposant d’au moins un terminal mobile pourra recevoir les notifications dans sa langue maternelle.

Fonctionnalités

Grâce à l’application AppRice, les différents acteurs du domaine agricole pourront :

  • Connaitre les différentes variétés de riz et autres cultures, leurs exigences avantages et limites ;
  • Savoir quel type de semence correspond le mieux à tel ou tel type de sol ;
  • Simuler les rapports cultures/rendement ;
  • Recevoir des informations météorologiques ;
  • Savoir le moment opportun pour chaque étape de la production ;
  • Grâce aux capteurs, connaître la composition de leur sol, l’humidité, la température du champ et l’état de leurs produits ;
  • Consulter et commander des machines agricoles adaptées à leur besoin ;
  • Recevoir des notifications pour effectuer certaines tâches ;
  • Recevoir un appui conseil à distance ;
  • Exposer leur riz ou machines agricole pour la vente ;

Originalité

  • La solution est réplicable pour plusieurs autres cultures
  • Utilise tous les canaux de marketing direct pour tenir informé les acteurs de la filière, des informations indispensables pour les opérations de récolte et post-récolte.
  • Le service est gratuit pour le producteur.

 

IMPACT DE LA SOLUTION

La solution réduit les pertes post-récolte de 10 à 22 %. Encourage le producteur à travailler sur de grandes surfaces pour accroitre ses revenus et surtout réduit les coûts de production de celui-ci de 50%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Mettez votre commentaire
Entrer votre nom ici