Amélioration du climat des affaires: Le gouvernement Talon suspend la déclaration d’existence au fisc

0
136
Coupe du monde

Le  Gouvernement béninois a décidé de mettre un terme à l’obligation faite aux entreprises nouvellement créées de déclarer leur existence légale aux services des impôts. La nouvelle a été rendue publique par le biais d’une note circulaire signée de Romuald Wadagni, Ministre de l’Economie et des finances. Une décision qui permettra d’améliorer le classement du Bénin dans le prochain rapport Doing Business.

Selon les dispositions du Code général des impôts, les entreprises nouvellement créées disposent d’un délai de 30 jours pour déclarer officiellement leur existence aux services des impôts. Le non-respect de cette obligation exposait  ces unités naissantes à de lourdes sanctions. Cette formalité est désormais un vieux souvenir pour les créateurs d’entreprises.En effet, par la note circulaire N°154/MEF/DC/SGM/DGI/CSC du Jeudi 24 Janvier 2019 signé par le Ministre de l’Economie et des finances Romuald Wadagni, le Gouvernement met fin à cette obligation légale pour compter du 1er Février 2019. Quand on sait que cette disposition à elle seule freinait l’ardeur des créateurs d’entreprise, on peut dire que c’est désormais un ouf de soulagement pour de nos nombreux jeunes béninois. En effet, la suspension de l’obligation de de déclarer au fisc son entreprise à sa création, va booster la dynamique entrepreneuriale au Bénin. Ce qui devra à coup sûr améliorer le rang du Bénin dans le prochain rapport Doing Business. Ces dernières années, plusieurs réformes sont lancées par le régime de la Rupture pour renforcer le climat des affaires et permettre la création d’emplois décents au profit de la jeunesse. Il faut dire que la question du chômage est l’un des problèmes qui minent la plupart des sociétés africaines au Sud du Sahara. Elle est la résultante de l’accroissement des réseaux terroristes animés par des jeunes en perte de repère et la quête d’un monde meilleur. Notons quedésormais,  la déclaration d’existence sera faite à l’occasion des formalités de création des entreprises au Guichet unique de formalisation des entreprises (Gufe) de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (Apiex).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Mettez votre commentaire
Entrer votre nom ici